🛍️ BLACK FRIDAY : DERNIER JOUR 🛍️ -15% sur le montant total de votre commande avec le code BF15 !

Masse Oscillante ou Rotor d'une Montre

Masse Oscillante ou Rotor d'une Montre

Le rotor est une avancée extraordinaire dans le monde des montres modernes. Ce composant indispensable au mécanisme de remontage automatique, a été inventé par le célèbre horloger suisse Abraham-Louis Perrelet. Dans les années 1770, il a créé le garde-temps à remontage automatique équipé d'un rotor, qui permet de remonter le ressort avec précision dans les deux sens. On l'appellera plus tard "montre perpétuelle", en raison de son mouvement éternel.


À l'origine, le rotor était principalement utilisé dans les montres de poche, qui, lorsqu'elles ont été inventées pour la première fois, devaient être remontées pendant environ 15 minutes afin de fonctionner huit jours. C'était la seule source d'énergie de la montre. Par la suite, le remontage automatique a été introduit dans les montres mécaniques, et la réserve de marche permettait de conserver deux jours d'énergie dans la montre, en plus du fonctionnement automatique.


rotor-montre-automatique


Qu'est-ce que le rotor d'une montre ?

La masse oscillante, également appelée rotor, d'une montre automatique est un poids métallique en forme de demi-cercle, ce composant de la montre oscille et tourne librement lorsque le porteur bouge son poignet. Le rotor est relié au ressort moteur par une série complexe d'engrenages, et il arme le ressort moteur lorsqu'il tourne. Ainsi, la montre reste alimentée en énergie aussi longtemps que le porteur la garde à son poignet.



Comment fonctionne le rotor d'une montre ?

Au cœur de chaque montre, se trouve un rotor qui alimente le ressort moteur en spirale. Cela active ensuite les engrenages internes, qui à leur tour déplacent les aiguilles de la montre. Comme une montre à remontage manuel, le ressort d'une montre automatique finit par perdre de l'énergie s'il n'est pas remonté. La montre nécessite alors un remontage manuel, sinon elle cessera de fonctionner une fois la réserve de marche complètement vide. Ce problème a été résolu par l'invention de la montre à quartz, que beaucoup de passionnés de montres ont trouvée sacrifier l'art et la beauté de l'horlogerie.


L'essor des montres mécaniques automatiques

Au fur et à mesure que les montres mécaniques automatiques étaient adoptées, elles ont connu un essor spectaculaire dans les années 1960. Jusqu'à cette période, la taille et le poids d'un rotor standard constituaient le principal obstacle à ce développement. Finalement, avec l'évolution des techniques, il a été possible de l'intégrer plus facilement à l'intérieur du fonctionnement des montres-bracelets. Bien sûr, n'oublions pas la révolution du quartz qui est devenu un point central de l'horlogerie entre les années 1970 et 1980. Même si le quartz est considéré comme plus précis et plus efficace, le rotor des montres mécaniques reste bien évidemment plus artistique et charmant. Parmi tous les éléments constitutifs d'une montre, le rotor est un composant classé à part dans le monde de l'horlogerie.


remontoir-montre-gyroscopique


Conclusion

Heureusement, les rotors et les engrenages mécaniques ont fait un retour en force récemment. Dans l'ensemble, ils soulignent l'élégance, la beauté et le côté artistique des garde-temps mécaniques. L'invention du rotor a fait un grand pas en avant dans le monde de l'horlogerie moderne, notamment grâce à sa superbe fonctionnalité de remontage automatique.


N'hésitez pas à rejoindre le club privé et recevez votre ebook offert sur les montres ! Vous recevrez également un e-mail en avant-première dès qu'un nouvel article de blog sera mis en ligne.
LIVRAISON GRATUITE

en France Metropolitaine

PAIEMENT SÉCURISÉ

VISA, Mastercard, Paypal

SERVICE CLIENT

Disponible en temps réel, contact email et chat

COMBLÉ OU REMBOURSÉ

pendant 14 jours

Nous utilisons des cookies pour nous assurer que nous vous offrons la meilleure expérience sur notre site.